blog abonnieren

par  02.04.2021 (commentaires : 0)

Vivre sans plastique ? De petits pas vers l'idéal "Zéro déchet".

À propos de la sensibilisation aux alternatives et au renoncement

Bonjour de Cologne. Je m'appelle Tobias Battenberg et je suis designer en communication et développeur web indépendant. Pour mon travail, j'ai besoin d'un bon sens des formes et des couleurs, non seulement pour les détails, mais aussi d’avoir une vue d'ensemble.

Pour moi, cela inclut naturellement et obligatoirement l'aspect écologique. Parce qu'un bon design doit toujours renvoyer à un message - comme celui de la gestion durable.

Pour moi, il ne s'agit pas seulement de prétendre adhérer à la durabilité avec quelques logos fantaisistes, mais d'être vraiment authentique. Malheureusement, de nombreuses entreprises étalent ce thème sur leur enseigne, mais ne font pas grand-chose en réalité.

Dans la pratique, la durabilité consiste également à utiliser des matériaux provenant principalement de matières premières renouvelables ou à réduire autant que possible les déchets inutiles - comme le fait depuis longtemps le Naturheilzentrum Bottrop.

Un mot à la mode que je rencontre souvent est "zéro déchet", ce qui signifie éviter les déchets chaque fois que c’est possible. Certains vont même jusqu'à vivre sans aucun plastique. Je me suis demandé : dans quelle mesure est-ce faisable et qu'est-ce que cela signifie concrètement pour notre vie quotidienne ?

Zéro déchet et vivre sans plastique - Une idée en vogue

Zéro déchet et vivre sans plastique, ce n’est pas la même chose. L'idée du "zéro déchet" est d'éviter autant que possible tous les déchets, et pas seulement le plastique. Mais les déchets plastiques sont souvent au premier plan.

Après tout, les plastiques sont fabriqués en majorité à partir du pétrole, qui est non renouvelable, et qui est à l’origine de toute une série d'autres problèmes, comme l’augmentation du taux de CO2 dans l'atmosphère.

Derrière ce mouvement, il y a surtout l'idée d’accabler le moins possible notre planète. En d'autres termes, il faut consommer le moins de ressources possible. Ou comme nous aimons le dire aujourd'hui : laisser une empreinte écologique aussi faible que possible.

Une étude du Groupe Zurich, entre autres, montre que la population en est de plus en plus consciente. Après tout, un tiers des Personnes interrogées ont déclaré qu'elles étaient préoccupées par le thème de la durabilité.

Malheureusement, l'étude montre aussi que beaucoup de gens ne mettent pas vraiment en œuvre beaucoup de choses concrètement - surtout lorsque cela devient difficile ou qu’il faut renoncer à quelque chose. Combien de sacrifices sont finalement nécessaires pour atteindre l'objectif  zéro déchet et vivre sans plastique ?

Vivre sans plastique et sans déchets : qu’exige réellement le fait de vivre sans déchets ?

Soyons honnêtes : je ne pense pas qu'il soit possible dans notre société d'atteindre le zéro déchet. C'est une chose que je reproche au concept de "Zéro déchet". Ce terme représente une idée idéalisée qui, dans la pratique, conduit probablement souvent à repousser de nombreuses Personnes qui seraient intéressées par ailleurs.

Je pense qu'il est nettement plus pratique de penser à éviter des déchets, une idée réaliste par rapport à l'effort à fournir. Pour éviter à cent pour cent les déchets, il faudrait un effort presque infini. D’un autre côté, avec zéro effort, on n’évite aucun gaspillage - c'est logique.

La vérité - ou, dans ce cas, les objectifs réalistes - se situent entre les deux. Je suis convaincu que même un petit effort peut faire une énorme différence. Pensons-y : même des choses comme le fait de ne renoncer à utiliser de sacs ou des articles jetables feront une différence très mesurable, tout en exigeant peu d’efforts.

Si vous réduisez également les déchets d'emballage, par exemple en achetant de la nourriture au marché hebdomadaire ou dans des magasins où les marchandises sont vendues sans emballage, vous ferez un effort plus important, mais vous économiserez encore plus de ressources et, au final, vous ne devez pas vraiment renoncer à quelque chose. Après tout, il existe des alternatives.

Je pense que vivre complètement sans plastique est un objectif très ambitieux. Il existe entre temps des alternatives, mais elles sont souvent plus coûteuses et/ou plus difficiles à trouver. Et cela n'est pas abordable pour tous. Mais je ne pense pas qu'il faille aller aussi loin pour réduire efficacement notre empreinte écologique.

Une meilleure sensibilisation mène déjà à une approche des solutions

En tant qu'individu, je suis convaincu que si nous réfléchissons chacun plus souvent à notre comportement dans la vie quotidienne, cela aura un effet durable. Le zéro déchet au sens littéral est probablement hors de portée pour la plupart d’entre nous, mais nous pouvons toujours guider nos actions vers cet objectif idéal et faire la différence avec en changeant nos comportements, même de manière minime.

En fin de compte, nous en profiterons tous. Et cela peut même concerner notre santé. Auriez-vous pensé que les chercheurs peuvent maintenant détecter les microplastiques dans un grand nombre d'aliments et que nous ne savons même pas encore quels effets cela a sur nous ? Ou que même les substances contenues dans les bons d'achat peuvent avoir des effets hormonaux ?

Un mode de vie durable est bénéfique pour nous tous, déjà aujourd'hui. C'est pourquoi je voudrais vous encourager tous à y réfléchir un peu plus. Nombre de ces mesures sont également bénéfiques pour la protection du climat, ce qui est clairement une situation gagnant-gagnant.

Les experts en matière de santé et de mode de vie du Naturheilzentrum Bottrop, Farid Zitoun et Christian Rüger, seront heureux de vous conseiller sur ce que vous pouvez faire pour y parvenir.

Maintenant, j'aimerais aussi connaître votre opinion sur le sujet.  Vous êtes-vous déjà préoccupé du principe du "zéro déchet" ? Serait-ce une option pour vous ? Ou que faites-vous dans votre vie quotidienne pour éviter de produire des déchets ? J'attends avec impatience de lire vos avis dans les commentaires !

Sincères salutations

Votre Tobias Battenberg

à propos de l'auteur

naturheilzentrum bottrop

naturheilzentrum bottrop

… un centre de santé innovant, un lieu de détente, un établissement de naturopathie. beaucoup de cœur et un engagement passionné doublés d'une compétence professionnelle constituent le noyau de nabo. dans le blog santé, vous trouverez de bons conseils en un seul clic : des conseils d'expert, des infos et des actualités sur la médecine alternative, rien n'est laissé au hasard. des connaissances pratiques avec pour objectif de promouvoir activement la santé, un concept qui profite aux patients, mais pas seulement.

Retour

Ajouter un commentaire

blog nabo | naturheilzentrum bottrop

la communication dans le respect

l'équipe nabo invite à échanger les expériences, les articles et les avis dans le blog via la fonction de commentaire. l'échange doit être libre, ouvert et amical. veuillez écrire vos commentaires toujours avec respect et en rapport avec le thème même si vous ne partagez pas l'avis exprimé dans les autres articles. la possibilité d'écrire des commentaires sur les articles de blog se rapporte exclusivement aux thèmes qui y sont traités. en cas de questions particulières sur des thérapies ou des pathologies individuelles et en cas de remarque concernant le naturheilzentrum bottrop, entrez en contact avec nous ou écrivez-nous

*veuillez observer nos informations générales sur les thérapies que nous proposons.

contact

une bonne relation

le charme de l´unicité du naturheilzentrum bottrop : distances courtes, experts compétents assurant un contact direct, disponibilité personnelle, éloquence et complaisance, fiabilité convaincante, transparence et attention.

contact